Les Plaies du Califat

L’Etat islamique arrive au bout de son existence territoriale. Les derniers jours du califat autoproclamé se jouent dans l’est de la Syrie, le tiers du pays contrôlé par l’administration kurde, qui n’est reconnue par personne.

Le film propose d’aller à la rencontre de femmes et d’hommes qui racontent les différents volets de cet épilogue. Samira et Hafida, jihadistes belge et hollandaise qui vivent dans le camp de Roj, califat miniature ou sont rassemblés 500 familles étrangères en attendant que leurs pays statuent sur leur sort. Bahoz et Simco, commandants des Forces Démocratiques Syriennes, alliance kurde et arabe, qui ont été de tous les combats contre l’organisation Etat Islamique.

Sur le front de Baghouz, ultime réduit djihadiste aux confins de la Syrie et l’Irak, ils dirigent la dernière bataille aux cotés des forces de la coalition qui s’en iront bientôt. Jamal Abed Sabagh, combattant arabe rescapé du massacre de sa tribu par l’Etat Islamique. Mahmoud Kero, fonctionnaire kurde à la tâche impossible : gérer les camps ou affluent depuis des semaines des dizaines de milliers de djihadistes, civils blessés et enfants à bout de force. A travers leurs paroles, se mesure l’étendue des plaies laissées par cinq ans de règne djihadiste, et les conséquences à venir.

un film deGwendoline Debono et Laurent Van der StocktproductionLes Films du Sillage coproductionArte Reportage - Upfrontannée2019durée24'